DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Men in black 3" : gags et extraterrestres à gogo

Vous lisez:

"Men in black 3" : gags et extraterrestres à gogo

Taille du texte Aa Aa

Dix ans après leurs dernières aventures, les hommes en noir sont de retour. Un troisième volet des “Men in black” avec toujours, une moisson de gags et de créatures étranges.
“Ce serait arrogant de notre part, nous les humains,” souligne l’acteur Will Smith, “de penser que nous sommes les seules créatures vivant dans l’univers, je n’en ai pas rencontré d’autres pour l’instant et je ne le souhaite pas,” lance-t-il.

Cette fois, l’agent J, alias Will Smith, part en mission en 1969. Il doit y sauver son futur partenaire et notre planète d’un extraterrestre teigneux. Josh Brolin incarne une version juvénile de Tommy Lee Jones. “On m’a lancé le défi d’interpréter George W. Bush dans “W”,” explique le comédien, “je l’ai fait et je ne veux pas en rester là, mais,” poursuit-il, “incarner Tommy, c’est pour moi, bien différent et j’ai pensé que c‘était un défi que je ne regretterais pas à la fin et je ne regrette rien.”

Pour Tommy Lee Jones, l’Agent K dans le film, ce troisième volet affiche un scénario plus soigné que les deux précédents. Selon lui, “c’est amusant, effrayant et original, ce qui est une une denrée rare.”
Le film de Barry Sonnenfeld vient de se lancer à la conquête des salles obscures partout dans le monde. Aux Etats-Unis, sur trois jours d’exploitation, il a détrôné “The Avengers” au box-office.