DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Istanbul : un nouveau pont entre Europe et Asie


Turquie

Istanbul : un nouveau pont entre Europe et Asie

La Turquie a annoncé la construction d’un troisième pont sur le détroit du Bosphore, qui sépare les 2 continents.

Objectif : désengorger Istanbul, une métropole de plus de 13 millions d’habitants. La principale agglomération de Turquie est confrontée à de graves problèmes de trafic routier, notamment en raison des goulets d’étranglement que constituent les deux seuls ponts existants.

Le nouvel ouvrage, d’une longueur de 1 275 mètres, franchira le Bosphore dans sa partie nord, près de la mer Noire.

Les détracteurs du pont estiment que l’ouvrage va détruire la forêt et qu’il va entraîner l’expropriation de plus de 200 familles.

Le projet sera achevé dans quatre ou cinq ans pour un coût d’environ 2 milliards d’euros.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Italie : la facture des séismes va être lourde