DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Les Bêtes du sud sauvage" : Caméra d'or à Cannes

Vous lisez:

"Les Bêtes du sud sauvage" : Caméra d'or à Cannes

Taille du texte Aa Aa

La Caméra d’Or, du meilleur premier film toutes sélections cannoises confondues, a été attribuée à Benh Zeitlin. Le film de ce jeune Américain : “Les Bêtes du sud sauvage.”
Une petite fille de six ans est l’héroïne et la narratrice de ce conte philosophique tourné en Louisiane. Au milieu du bayou, la fillette baptisée Hushpuppy affronte la maladie de son père et une vie bousculée par les éléments naturels.

Benh Zeitlin est fier d’avoir décroché cette récompense pour lui, comme pour les participants à son long-métrage. “Il y a des gens en Louisiane en ce moment qui sont en train de sauter de joie, tout le monde va devenir fou”, a-t-il confié à euronews.

Il faut dire que l’aventure n’a pas été de tout repos. “Le défi était d’abord physique”, a-t-il expliqué, “il a fallu organiser le tournage, on a travaillé avec des acteurs non professionnels, on a tourné sur l’eau, avec des enfants, des animaux : de quoi rendre les choses chaotiques !” a-t-il lancé.

D’après Benh Zeitlin, “tourner ce film, c‘était comme courir un marathon ou disputer un match de boxe. Il fallait savoir si l’on pouvait tenir jusqu’au bout” a-t-il raconté avant d’ajouter : “je pense que pas seulement pour moi, mais aussi pour tous ceux qui ont participé au film, c‘était un test de résistance.”

Le film, déjà récompensé au dernier festival de Sundance, rappelle parfois l’univers de Terrence Malick.

Le nom de Benh Zeitlin est à retenir, celui de Quvenzhané Wallis, alias Hushpuppy, également.