DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nucléaire iranien : des discussions trop molles, selon Benjamin Netanyahu

Vous lisez:

Nucléaire iranien : des discussions trop molles, selon Benjamin Netanyahu

Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre israélien a réagi aux positions adoptées par les six grandes puissances sur le nucléaire iranien. Pour Israël, il fallait durcir les sanctions. La semaine dernière à Bagdad le groupe des 6 a fixé une nouvelle rencontre le 16 et 17 juin à Moscou.

Israël, qui brandit la menace d’une intervention militaire contre les installations nucléaires iraniennes, a trois exigences : la première, que Téhéran stoppe toute activité d’enrichissement d’uranium, la seconde, qu’il transfère à l‘étranger tout ce qui a déjà été enrichi, et enfin, que soit démantelée la centrale souterraine de Qom, à 100 km de la capitale.