DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Mario Draghi veut une vision claire de l'avenir de l'euro


économie

Mario Draghi veut une vision claire de l'avenir de l'euro

Il faut que les responsables européens aient une vision claire de l’avenir de l’euro, a estimé à Bruxelles jeudi Mario Draghi, le président de la BCE devant la Commission des affaires économiques et monétaires du parlement européen. Pour lui, c’est la condition sine qua non pour mettre fin à l’aversion au risque des investisseurs et aux écarts de taux d’emprunt entre pays européens.

“La prochaine étape pour nos leaders pollitiques c’est de clarifier la vision qu’ils ont de l’euro pour les prochaines années et le plus tôt ce sera, le mieux ce sera. La question c’est de savoir comment nous justifions cette plus grand clarté ? La première mesure que nous pourrions prendre c’est de créer ce qui a été défini comme une union bancaire”.

Mario Draghi a églament signifié : encore une fois qu’il n‘était pas du rôle de la BCE je cite, “de pallier les manques de la politique budgétaire ou ceux de la gouvernance européenne”.
La BCE a expliqué aussi Mario Draghi ne peut pas s’occuper du déficit de capitalisation de certains établissements bancaires.
La veille, Bruxelles avait appelé à renforcer l’intégration de la zone euro à travers une union bancaire en permettant à son fonds de sauvetage le MES, de partifciper directement à la recapitalisation des banques.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Italie : le nouvel emprunt a coûté plus cher au Trésor