DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scandale des écoutes : un ministre soupçonné

Vous lisez:

Scandale des écoutes : un ministre soupçonné

Taille du texte Aa Aa

C’est une affaire tentaculaire : le scandale des écoutes téléphoniques n’en finit pas de rebondir en Grande-Bretagne, devenant de plus en plus embarrassant pour David Cameron.

Ce jeudi, c’est le ministre de la Culture qui a été entendu par la commission sur l‘éthique des médias, au lendemain de l’inculpation de l’ancien directeur de la communication du Premier ministre britannique. Jeremy Hunt est soupçonné de collusion avec le groupe de Rupert Murdoch, notamment d’avoir été juge et parti dans le projet d’acquisition par News Corps du bouquet sattelite BSkyB, une opération qu’il était, justement, chargé de superviser. Le ministre de la Culture aurait, par exemple, envoyé des textos pour féliciter le fils du magnat de la presse de l’avancée du dossier.

Malgré tout, David Cameron lui a renouvelé sa confiance, de quoi attiser les critiques.
Les ramifications de l’affaire prennent chaque jour une nouvelle ampleur depuis la révélation du scandale, depuis la découverte d‘écoutes téléphoniques menées par le journal News of the World, pour décrocher des scoops.