DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Cannes : Jean Paul Gaultier, "j'ai vu le film de Haneke et j'étais en sanglots"


cinema

Cannes : Jean Paul Gaultier, "j'ai vu le film de Haneke et j'étais en sanglots"

En partenariat avec

Cette année deux français étaient membre du jury du Festival de Cannes : Emmanuelle Devos et Jean Paul Gaultier.

Cinéphile avéré, le célèbre créateur de mode a beaucoup confectionné pour le 7ème art notamment pour Pedro Almodvoar, Jean-Pierre Jeunet et Marc Caro, ou encore Luc Besson.

A Cannes, Jean Paul Gaultier, qui vient tout juste de fêter ses 60 ans, n’a pas failli à sa réputation.

Wolfgang Spindler, euronews :
“Vous êtes venu en jupe ce soir, mais moi j’ai trouvé que les jupes que vous avez confectionné pour les femmes qui ont monté les marches étaient beaucoup plus sexy. Pourquoi n’avez-vous pas osé un peu plus ?

Jean Paul Gaultier, juré du Festival de Cannes :
Regardez, elle n’est pas sexy, ce n’est pas sexy ça ? ((NDLR : il montre ses jambes))

Wolfgang Spindler, euronews :
Ça passe, ça passe quand même, c’est correct, mais les autres jupes étaient beaucoup plus osées, là c’est caché”

Jean Paul Gaultier, juré du Festival de Cannes : Là si vous voulez je n‘étais pas là pour habiller, j‘étais là pour regarder de films. Alors je me suis mis à mon aise, voilà. J’ai pensé à moi. “

Wolfgang Spindler, euronews :
Vous êtes normalement un homme de mode qui peut juger les femmes, les robes et maintenant vous jugez de films ?

Jean Paul Gaultier, juré du Festival de Cannes :
Je suis vraiment un cinéphile mais si je fais le métier que je fais – c’est-à-dire la mode – et bien c’est grâce au cinéma. Parce que c’est un film qui m’a donné cette passion et ça a été merveilleux mais douloureux en même temps. Douloureux pas à cause des autres jurés, mais douloureux parce que j’ai vu le film de Michael Haneke et j‘étais en sanglots. J’ai eu des secousses vraiment physiques comme ça qui étaient très pénibles. J’ai adoré le film. C’est absolument magnifique.
J’ai eu des coups de cœur. Mais certains de ces coups cœurs, hélas, n’ont pas eu de prix, je dois dire mais voilà il y a une majorité.
Il y avait peut-être plus de films que j’ai aimé que de prix à attribuer.”
Jean Paul Gaultier, juré du Festival de Cannes :
On nous a confisqué les portables pour que l’on ne puisse pas communiquer le résultat du jury.

Wolfgang Spindler, euronews :
La confiance c’est bien, mais le contrôle c’est mieux ?

Jean Paul Gaultier, juré du Festival de Cannes :
Mais oui c’est normal, ça fait partie d’un jeu, il faut rentrer dans le jeu. C’est parfait !

Wolfgang Spindler, euronews :
Un grand merci. Bye !

Prochain article

cinema

"Chernobyl Diaries", film d'horreur à Tchernobyl