DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : la fin de l'état d'urgence


Egypte

Egypte : la fin de l'état d'urgence

L’Egypte tourne une page. Le pouvoir militaire a levé jeudi l‘état d’urgence en vigueur depuis 31 ans dans le pays. Un nouveau pas vers la transition démocratique. Mais certains craignent que les violations commises par l’armée depuis l‘éclatement du printemps arabe ne changent pas. Le résultat de la présidentielle de mi juin sera aussi un élément déterminant. Pour d’autres, c’est la peur qui domine : “L’armée doit continuer à être présente jusqu‘à la fin de la période de transition, car si elle part maintenant ce sera le chaos affirme un habitant du Caire. L’armée est aujourd’hui une soupape de sécurité dans les affaires intérieures. Même si la situation a changé, l’armée doit continuer à contrôler les gens.”

Cette loi symbolisait la répression et l’arbitraire du régime Moubarak. Son abrogation était l’une des principales revendications des jeunes militants de la place Tahjir. Cette loi d’exception avait été imposée après l’assassinat du président Sadate en 1981. Elle a permis l’arrestation et l’emprisonnement de milliers de civils sans charges et pour des durées indéterminées.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Québec : échec des négociations sur les frais de scolarité