DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

En Grèce, le HCR pointe les violences raciales


Grèce

En Grèce, le HCR pointe les violences raciales

En Grèce, le Haut Commissariat aux Réfugiés s’inquiète du sort des migrants. Ils feraient de plus en plus l’objet de violences raciales. Avec la crise, les autorités ont relâché leurs efforts pour lutter contre l’immigration illégale. De plus en plus nombreux, les clandestins sont souvent traités de boucs émissaires:

“La crise financière créé un climat où les slogans et la réthorique xénophobe, les solutions faciles – qui n’en sont pas – de vouloir les jeter dehors et faire la justice soi-même se propagent plus facilement au sein d’une population confrontée à des problèmes de sécurité et d’ordre public.” explique le chef du bureau du HCR en Grèce.

La frontière greco-turque est le principal point d’entrée pour les migrants venus d’Asie. La population réagit mal à cet afflux de moins en moins maîtrisé. Cela s’est notamment traduit par l’entrée au Parlement du parti néo-nazi “Aube Dorée”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Scandale des écoutes : un ministre soupçonné