DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La photo qui a montré toute l'horreur du Vietnam a quarante ans


Vietnam

La photo qui a montré toute l'horreur du Vietnam a quarante ans

Une photo qui, mieux que tous les mots, reste un plaidoyer contre l’horreur de la guerre. La petite Vietnamienne brûlée par le napalm a pourtant été photographiée il y a quarante ans par “Nick” Ut qui travaillait pour l’agence Associated Press. Il est devenu aussi le sauveur de l’enfant de neuf ans.

“J’ai vu sa peau brûlée qui partait en lambeaux, et j’ai crié Oh mon Dieu ! raconte “Nick” Ut. Je me suis dit: je ne veux pas qu’elle meure, car juste avant, je venais de photographier deux enfants morts. Je voulais l’aider, alors j’ai laissé mes quatre appareils-photos au bord de la route, et je l’ai emmenée dans un hôpital. Si Kim Phuc était morte sans que je l’aide, je crois que je me serai donné la mort”.

Une équipe de télévision britannique avait aussi filmé la tragédie en 1972. Kim Phuc et toute sa famille fuyaient leur village, qui venait d‘être bombardé au napalm par un avion du Sud-Vietnam, allié des Etats-Unis. Quarante ans plus tard, une cousine de Kim Phuc, Phan Thanh Hien, témoigne: “Kim Phuc courait dans une direction, moi dans une autre. J’avais aussi du napalm sur le corps, mais heureusement, je n’avais pas pris feu. Kim Phuc, elle, avait tous ses vêtements brûlés, et aussi la peau. Nous avons pu nous retrouver seulement plus tard, sur un pont. J‘étais terrifiée de voir Kim Phuc dans cet état”. La petite Vietnamienne a survécu, après avoir passé plus d’un an à l’hôpital. Elle vit désormais au Canada. La photo de son calvaire a notamment permis d‘éveiller les consciences aux Etats-Unis.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Aung San Suu Kyi : oui aux investissements synonymes d'emplois en Birmanie