DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte : le verdict contre Moubarak alimente la colère


Egypte

Egypte : le verdict contre Moubarak alimente la colère

Le mécontentement ne tarit pas au Caire. Pour ces égyptiens, le verdict, à l’issue du procès d’Hosni Moubarak, est irrecevable. Ils n’acceptent ni la peine à l’encontre de l’ancien raïs, jugée trop légère, ni les acquittements de ses deux fils et de six de ses anciens collaborateurs, responsables de la sécurité.

“A quoi rime cette peine, la prison à vie, alors que Moubarak a 84 ans, interroge un manifestant.
Il va faire appel et son ministre de l’Intérieur aussi. Mais au-delà de ça, que dire de l’acquittement des fils Moubarak? C’est la décision d’un régime autoritaire corrompu.”

“On n’est pas d’accord avec l’acquittement des fils Moubarak, proteste un autre manifestant.
Ce n’est pas juste si on prends en compte les milliers de martyrs et les blessés de la révolution. Ce verdict ne satisfait personne.”

C’est finalement Place Tahrir que va se cristalliser cette colère, là où tout a commencé.

“Gamal et Alaa n’ont pas été bien jugés, dénonce cette jeune femme, dont le mari est un des martyrs de la révolution.
S’ils sont innocents, alors qui a cherché à nous tuer ? Qui nous a insultés? Qui est derrière la mort de plus de 1500 martyrs, sans parler des blessés, plus de 5000 personnes?
Je ne comprends pas pourquoi la justice a acquitté les membres du ministère de l’Intérieur… On a donc fait couler le sang des martyrs pour si peu? On a perdu nos droits, et ceux qui votent pour Ahmed Shafik vont nous empêcher de reconquérir ces droits.”

“La peine prononcée à l’encontre de l’ancien président Hosni Moubarak et de ceux qui comparaissaient avec lui n’est pas à la hauteur des attentes des égyptiens. Ils s’estiment lésés et demandent un nouveau procès”, commente notre envoyé spécial au Caire Riad Muasses.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Afghanistan : libération de 5 humanitaires kidnappés par les talibans