DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Liban : l'armée s'interpose entre pro et anti Assad à Tripoli

Vous lisez:

Liban : l'armée s'interpose entre pro et anti Assad à Tripoli

Taille du texte Aa Aa

15 personnes ont été tuées et des dizaines d’autres blessées hier à Tripoli, la principale ville du nord du pays du Cèdre.

L’armée libanaise s’est déployée ce matin pour mettre fin aux affrontements.

Des heurts avaient éclaté entre des habitants d’un quartier sunnite hostile au régime syrien et ceux d’un faubourg plutôt alaouite et sympathisant de Bachar el-Assad. Les deux camps ont échangé des tirs de mitrailleuse et de grenades.

“Nous espérons que la situation va s’améliorer mais ce n’est pas le cas”, déplore un habitant de Tripoli. “Chaque jour, le ministre de l’Intérieur dit que les choses vont s’arranger mais chaque jour ça recommence. Ça suffit ! Les gens meurent et tout le monde s’en moque !”.

Le calme semble être revenu aujourd’hui dans la ville portuaire.

La guerre civile en Syrie voisine exacerbe les tensions au Liban. Un pays qui a connu 30 ans d’hégémonie syrienne et qui reste profondément divisé entre adversaires et partisans de Bachar el-Assad.