DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Crise de la dette : l'Espagne au coeur du débat


économie

Crise de la dette : l'Espagne au coeur du débat

La commission européenne s’est prononcée la semaine dernière pour la création d’une union bancaire qui se traduirait par une supervision plus européenne et une coordination du mécanisme de garantie des dépôts bancaires.
Cette proposition suscite toujours de l’espoir même si sa mise en oeuvre mettra beaucoup de temps. Et du temps, la zone euro n’en a plus beaucoup.
“Le temps est compté, explique notre analyste Robert Halver de Baader Bank à Francfort. Nous avons des crises un peu partout : en Espagne on a une crise bancaire, en Grèce la crainte d’une sortie de la zone euro et en Allemagne le mécanisme de secours, le pacte fiscal qui n’est pas encore approuvé. Lentement mais surement nous avons besoin de résultats”.
Dans son édition de lundi, l’hebdomadaire allemand Der Spiegel écrit que le ministre des finances du gouvernement Merkel, Wolfgang Schaüble a fait pression sur son homologue espagnol au moment de la visite de celui-ci à Berlin pour que Madrid s’adresse au fonds de secours européen.
En France Pierre Moscovici le ministre de l’Economie
a appelé au respect de la souveraineté de l’Espagne qui refuse d’accepter une aide extérieure. Le ministre français s’est prononcé pour des mécanismes directs de recapitalisation des banques en difficulté sans passer par les Etats, en faisant transiter les capitaux par le mécanisme européen de stabilité.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Espagne, chômage: nouvelle baisse au mois de mai