DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le droit à l'IVG menacé en Turquie ?


Turquie

Le droit à l'IVG menacé en Turquie ?

Des centaines de manifestants battent le pavé à Istanbul pour défendre le droit à l’avortement. En Turquie, l’IVG est autorisé pendant les dix premières semaines de la grossesse. Mais l’AKP, le parti issu de la mouvance islamiste au pouvoir, veut réduire ce délai à quatre semaines.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

L'Arabie Saoudite accuse le régime syrien d'attiser les "affrontements sectaires"