DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Moscou au rythme de son métro


life

Moscou au rythme de son métro

En partenariat avec

Le métro de Moscou, avec ses 300 km de voies, est considéré comme l’un des plus beaux au monde.
Nous vous proposons un voyage dans les entrailles de “la capitale qui ne dort jamais.”

Sept millions de passagers l’empruntent chaque jour. Le métro est la colonne vertébrale de Moscou. Il permet d‘éviter le trafic routier parfois chaotique. C’est aussi l’un des projets les plus extravagants de l’URSS qui voulait en faire le symbole d’un avenir communiste radieux.

Dans ses stations dont certaines datent des années 30, abondent marbre, mosaïques et moulages en bronze.

Eléments-clé : Moscou

  • La première apparition du terme “Moscou” date de 1147
  • Moscou est la ville la plus peuplée d’Europe avec plus de 11,5 milions d’habitants
  • La température moyenne y est de -6°C en hiver et de +18°C en été
  • Le salaire moyen à Moscou équivaut à 1000 euros
  • Moscou compte le plus grand nombre de milliardaires au monde et se classe quatrième des villes les plus chères de la planète

La plupart des lignes de métro traverse le centre-ville où les points d’intérêt sont nombreux. Secteur particulièrement animé : Arbat.

Dans sa rue piétonne, l’une des plus anciennes et des plus populaires de Moscou, les spectacles sont permanents. Les cultures se mélangent.

Quelques arrêts de métro plus loin, se dresse la façade néo-classique du Théâtre du Bolchoï. Les compagnies comme le Ballet, l’un des plus renommés au monde, disposent d’un nouvel écrin. Le bâtiment vient de rouvrir ses portes après une rénovation qui a duré six ans et coûté plus de 500 millions d’euros, d’après les chiffres officiels. Ce qui a permis de retrouver la qualité de l’acoustique d’origine et de faire réapparaître le décor du temps de l’Empire. “Le bâtiment était vraiment menacé en tant que symbole de notre culture pour la ville de Moscou et pour tous les Russes,” explique la porte-parole du Théâtre Katerina Novikova. “Mais aujourd’hui, il est préservé et même agrandi,” affirme-t-elle, “nous disposons de deux fois plus de place et la scène est plus grande.”

Autre bâtiment historique qui conserve sa fonction d’origine : le GUM. Cette galerie marchande construite à la fin du XIXème siècle est devenue un centre commercial de luxe. Certains éléments de décor rappellent la nostalgie soviétique.

Le patrimoine architectural évolue parfois, avec son temps en prenant une nouvelle vocation.
Winzavod (qui signifie vignoble), la plus ancienne entreprise vinicole de Moscou, a été transformé en centre d’art contemporain. “Il y a beaucoup à voir et à découvrir dans l’art moderne russe,” déclare la directrice du centre Elena Panteleyeva avant d’ajouter : “il est très singulier et en même temps, il a peu à peu tendance à bien s’intégrer au contexte européen et mondial.”
De jeunes artistes provenant de tout le pays exposent dans ces entrepôts.

Changement de décor. Arrêtons-nous boulevard Tsvetnoy et entrons dans les coulisses du fameux Cirque de Moscou, l’un des plus anciens en Russie. ll a été fondé à la fin du XIXème siècle et de nombreux artistes célèbres s’y sont produits. “Le cirque, c’est toujours un festival de joie,” lance l’artiste de cirque Boris Fedotov, “un spectacle lumineux et vif avec des costumes colorés et une musique magnifique jouée par un orchestre en direct.”

Le choix de la rédaction

Prochain article

life

Voyage dans la citée de l'ambre