DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Égypte : les perdants de la présidentielle appellent à la suspension du second tour


Egypte

Égypte : les perdants de la présidentielle appellent à la suspension du second tour

Les trois principaux perdants de la présidentielle, dont Hamdeen Sabahi et Abdel Moneim Aboul Foutouh, ont appelé hier soir à la suspension du second tour suite aux irrégularités observées, selon eux, lors du premier tour du scrutin. Devant une foule massée Place Tahrir au Caire, ils se sont dit prêts à rassembler leurs forces pour former un Conseil présidentiel et diriger le pays.

“C’est une idée respectable”, explique un manifestant. “Tous ceux qui sont ici sur la place demandent la même chose. Nous n’acceptons pas que les élections se déroulent de cette manière. Nous sommes derrière Hamdeen Sabahi, Aboul Fotouh et Khaled Ali.”

Outre les irrégularité du scrutin, les manifestants dénoncent l’acquittement de plusieurs anciens haut responsables de la sécurité dans le procès Moubarak. De grandes manifestations sont attendus aujourd’hui au Caire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Coup filet dans la 'Ndrangheta