DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

G7 Finances : l'Espagne au menu des conversations téléphoniques


économie

G7 Finances : l'Espagne au menu des conversations téléphoniques

L‘évolution de la crise de la dette en zone euro et la fragilité du secteur bancaire espagnol étaient au menu de la conférence téléphonique amrdi en début d’après-midi entre les ministres des finances du G7.
Cette conférence qui n’a pas fait l’objet d’un communiqué, témoigne notamment de l’inquiétude des participants sur l‘état des finances espagnoles à la merci des marchés obligataires.
123
“Je pense que l’assèchement des finances espagnoles viendra quand nous verrons les obligations d’Etat à court terme dépasser les 7% d’intérêt. Si ça arrive, explique Tom Vosa, Responsable marchés chez National Australia Bank, alors là je pense qu’on va parler de sauvetage. Chaque pays qui a vu monter à ce niveau les taux d’intérêt de sa dette a du deamnder une assistance officielle”.
137
La BCE a arrêté d’acheter de la dette souveraine qu’elle soit espagnole, portugaise ou italienne et les taux d’intérêt pour l’Espagne notamment sont devenus presque prohibitifs à chaque appel au marché. Les marchés espèrent simplement que
l’institution monétaire de Francfort abaissera mercredi son principal taux d’intérêt directeur actuellement à 1%.
Mais l’espoir d’une hypothétique action des banques centrales a un temps soutenu les marchés financiers avant de retomber quelque peu.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Les cours du pétrole brut devraient encore baisser