DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Manifestation contre un projet de loi controversé à Moscou : une vingtaine d'opposants interpellés


Russie

Manifestation contre un projet de loi controversé à Moscou : une vingtaine d'opposants interpellés

C’est la preuve par l’exemple en Russie: en protestant contre un projet de loi qui entend limiter le droit de manifester, le chef du parti d’opposition Iabloko, Sergueï Mitrokhine, s’est fait justement interpellé ce mardi. Une vingtaine d’autres opposants ont également été emmenés par les forces de l’ordre. Le projet de loi controversé est examiné en deuxième lecture ce mardi à la Douma, la chambre basse du Parlement. Il prévoit d‘énormes amendes, par exemple l‘équivalent de 15.000 euros, contre tout organisateur de manifestation non autorisée.

Le texte, imaginé par le parti au pouvoir de Vladimir Poutine, devrait finir par être adopté car Russie unie dispose d’une majorité à la Douma.
“Quand la tension sociale monte en force, quand les gens sont mécontents, indique Guennadi Goudkov, député du parti d’opposition Russie juste, c’est une atteinte évidente à la liberté de vouloir cacher les protestations sous le tapis”.
Les opposants à Vladimir Poutine estiment que l’article 31 de la Constitution russe est désormais en danger. Cet article spécifie que les citoyens ont le droit de manifester librement.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pas d'intervention étrangère en Syrie, Moscou et Pékin disent non à l'unisson