DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Ukraine : manifestations après le vote d'une loi sur les langues minoritaires


Ukraine

Ukraine : manifestations après le vote d'une loi sur les langues minoritaires

Le russe comme deuxième langue officielle en Ukraine, c’est selon l’opposition, ce qui va découler de la loi sur l’utilisation des langues minoritaires.
Une loi qui, aussitôt approuvée par les députés ukrainiens, a déclenché des manifestations devant le Parlement.
Environ 6000 personnes, se sont rassemblées en deux camps.
Il y a ceux qui approuvent le fait de conférer au russe un statut de langue régionale, “deux langues, un pays” clament-ils, et puis il y a les opposants pour qui cette reconnaissance officielle empiète sur la souvernaineté et l’identité de l’Ukraine.
“Occupants et russificateurs, bas les pattes de l’Ukraine” peut-on lire sur les pancartes qu’ils brandissent.

“Je ne veux pas qu’on restreigne la langue ukrainienne, témoigne une manifestante. C’est ma langue maternelle, une langue historique et magnifique.”

Dans certaines régions russophones, cette loi pourrait permettre à des enfants de suivre une scolarité primaire en russe, de quoi contenter Moscou qui avait signifié l’importance de la reconnaissance du russe comme langue régionale.
La loi doit cependant être réexaminée au Parlement d’ici un mois environ.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Pas d'intervention étrangère en Syrie, Moscou et Pékin disent non à l'unisson