DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Grèce : inquiétude des professionnels du tourisme pour 2012


Grèce

Grèce : inquiétude des professionnels du tourisme pour 2012

L’Acropole, Epidaure, Delphes… La magie des vestiges de la civilisation antique grecque continue-t-elle d’opérer malgré la crise?

Plébiscitée par les vacanciers en 2011 à la faveur du printemps arabe, la Grèce pourrait souffrir cette année du déclin de son secteur touristique. Moins 15 % d’activités en 2012, c’est la prévision, plutôt pessimiste, de l’association des professionnels du tourisme.

“Les touristes ne savent pas trop à quoi s’attendre, observe une restauratrice, avec quelle devise ils vont devoir payer, et si les hôtels ou les commerces ne vont pas faire faillite. Donc il y a un peu d’appréhension par rapport à tout ça, et du coup ça se ressent dans les réservations.”

En France, les réservations d‘été pour la Grèce ont baissé de 30%, -13% en Autriche et au Pays-Bas.

Pourvoyeur d’emploi, le secteur touristique assure près de 16% des revenus du pays, une manne très importante pour l‘économie grecque.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Afghanistan : une opération des forces de l'OTAN tue près de 20 civils