DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La crise espagnole : Luis de Guindos à Paris

Vous lisez:

La crise espagnole : Luis de Guindos à Paris

Taille du texte Aa Aa

Après Berlin, c’est à Paris mercredi que le ministre espagnol des finances Luis de Guindos est venu plaider la cause de l’Espagne et de son secteur bancaire.

Mais Madrid refuse de demander une assistance financière qui entraînerait de strictes contreparties de la part de ses bailleurs de fonds. A Paris, Luis de Guindos a confirmé cette situation un peu complexe pour le grand public.

“Je n’ai absolument pas discuté d’une intervention en faveur des banques espagnoles aujourd’hui (mercredi). Ce que nous disons bien sûr, c’est qu’avec plus d’intégration européenne nous pourrions sortir de cette situation, de cette crise sans aucun doute. C’est le message que nous avons voulu faire passer aujourd’hui”.

La France est prête en tous cas à aider le secteur bancaire espagnol : Pierre Moscovici, l’homologue à Bercy de Luis de Guindos l’a confirmé au cours d’une conférence de presse.

“Si le gouvernement espagnol le souhaite, à un moment ou à un autre, il lui revient d’en décider souverainement. Nous avons dans la zone euro des instruments de solidarité que nous pouvons mobiliser très rapidement”.

Il suffit que Madrid se décide à adresser un “SOS” officiel à ses partenaires pour qu’ils viennent en aide au secteur bancaire espagnol, sans nécessairement exiger de nouvelles réformes d’austérité de la part du gouvernement Rajoy.