DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ban Ki-moon et Kofi Annan à l'unisson pour dénoncer le nouveau massacre en Syrie

Vous lisez:

Ban Ki-moon et Kofi Annan à l'unisson pour dénoncer le nouveau massacre en Syrie

Taille du texte Aa Aa

Le secrétaire général des Nations unies et le médiateur de l’ONU pour la Syrie n’ont pas de mots assez forts pour dénoncer le massacre d’Al-Koubeir.
“Révoltant”, dit Ban Ki-moon, “L’horreur”, réagit Kofi Annan. Les deux hommes se sont exprimés jeudi devant l’Assemblée générale des Nations unies à New York. “Les observateurs de l’ONU ont d’abord été interdits d’accès. Ils s’efforcent encore de se rendre sur les lieux, a déclaré Ban Ki-moon, mais on a appris qu’ils se sont fait tirer dessus à l’arme légère”. “Il est évident, a aussi tranché le secrétaire général de l’ONU, que le président syrien a perdu toute légitimité”.

“Malgré l’acceptation du plan de paix, et le déploiement de la courageuse mission de l’ONU en Syrie, a reconnu Kofi Annan, médiateur de l’ONU, je dois en toute franchise confirmer que le plan de paix n’est pas appliqué. La communauté internationale est unie, mais elle doit maintenant élever le niveau de son action. Nous devons trouver un terrain d’entente pour agir d’une seule et même voix”. “Les responsables du massacre d’Al-Koubeir doivent être punis”, a ajouté Kofi Annan.