DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Agression en direct à la télévision : la Grèce sous le choc


Grèce

Agression en direct à la télévision : la Grèce sous le choc

La Grèce, toujours sous le choc au lendemain de cet échange violent entre politiciens, à la télévision. Un député néonazi lance un verre d’eau à une élue de gauche, avant de frapper une élue communiste.

L’assaillant est le porte-parole de Chryssi Avghi, le parti néonazi qui a fait irruption au parlement lors des dernières élections. Après l’accrochage, Ilias Kasidiaris s’est échappé de la pièce où on l’avait enfermé, il est en fuite.

Quant à Liana Kanelli, sa victime, elle déclare :
“C’est un honneur pour moi, quand on est frappé par une bête, une bête, c’est chacun qui est frappé. J’espère que sa mère est fière de lui.”

L‘élu s’est énervé quand on a évoqué les poursuites lancées contre lui pour un vol à main armée en 2007. Six jours plus tôt, des députés du parti dirigé par Nikos Michaloliakis avaient agressé un Pakistanais.
Reste à savoir si lors du scrutin du 17 juin prochain, les électeurs voteront toujours pour la formation néonazie, créditée jusque là de 4% des voix.

Prochain article

monde

Syrie : les "bérets bleus" empêchés d'entrer à Al-Koubeir, lieu d'un nouveau massacre