DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

En Allemagne, les utilisateurs de Facebook soumis à Big brother ?

Vous lisez:

En Allemagne, les utilisateurs de Facebook soumis à Big brother ?

Taille du texte Aa Aa

Une polémique est en train de naître autour des méthodes employées par la plus grande agence d‘évaluation du crédit. L’agence Schufa veut recueillir des informations sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter pour mesurer la solvabilité des usagers.

Les politiciens tirent la sonnette d’alarme : “Schufa ne doit pas devenir le Big Brother du monde de affaires, dit Ilse Aigner, la ministre de la protection des consommateurs. Ce n’est pas possible qu’internet et les réseaux sociaux soit scrutés et analysés de façon systématique à la recherche de données qui seront utilisées pour l’analyse de la rentabilité”.

L’agence Schufa détient des informations financières sur 66 millions de personnes en Allemagne. Elles servent aux banques, aux compagnies d’assurances, qui les utilisent quand leurs clients sollicitent des prêts par exemple.