DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Ban Ki-moon condamne l'assassinat des Casques bleus en Côte d'Ivoire

Vous lisez:

Ban Ki-moon condamne l'assassinat des Casques bleus en Côte d'Ivoire

Taille du texte Aa Aa

C’est la stupeur, et la tristesse, au siège des Nations-Unies à Abidjan. En Côte d’Ivoire, sept Casques bleus ont été tués hier, les soldats de la paix, originaires du Niger, sont tombés dans une embuscade.

C’est la première attaque de ce genre contre l’ONUCI, l’opération de maintien de la paix dans le pays. Ban Ki-moon appelle la Côte d’Ivoire à identifier les coupables : “Je suis triste et scandalisé. Ces courageux soldats sont morts au service de la paix. Je condamne fermement cette attaque.”

Les Casques bleus patrouillaient vers Taï, dans l’ouest du pays, après des rumeurs d’attaques imminentes dans la région. Au péril de leur vie, 40 casques seraient encore dans cette zone reculée pour protéger les villageois.

L’ouest de la Côte d’Ivoire a été souvent le théâtre d’attaques meurtrières depuis la fin de la crise politique qui a fait 3000 morts en 2011.