DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Madrid va demander une aide pour ses banques

Vous lisez:

Madrid va demander une aide pour ses banques

Taille du texte Aa Aa

L’Espagne a enfin décidé de demander une aide pour sauver ses banques. C’est le ministre de l‘économie espagnol Luis de Guindos qui l’a annoncé samedi lors d’une conférence de presse.

L’Espagne n’a pas fixé de montant. Hier le Fonds Monétaire International parlait de 40 milliards mais c’est l’Eurogroupe qui va trancher. Il est prêt à verser jusqu‘à 100 milliards d’euros. En échange de ce renflouement des banques, Madrid va devoir assainir son système financier.

Luis de Guindos se veut optimiste: “L’ambitieux programme de réformes qu’a mis en marche le Gouvernement espagnol a reçu le soutien de nos collègues européens et nous sommes convaincus que ces réformes alliées au réajustement fiscal qui est en train de se faire vont établir les bases de la relance économique et de la création d’emploi.” a-t-il affirmé.

Madrid attend cependant le résultat d’audits indépendants sur les besoins de ses banques, avant de formuler officiellement la demande d’aide.

Une chose est sûre, l’Espagne échappe aux conditions drastiques qu’ont connu les pays ayant bénéficié d’un plan d’un sauvetage comme la Grèce, comme le souligne Luis de Guindos: “Bien sûr c’est lié à un plan de restructuration, il faudra remplir des conditions financières mais il n’y a pas de conditions macro-économiques. Il n’y pas de conditionnalité fiscale, ni de réformes économiques exigées, à part celle du secteur financier.”

L’aide financière sera fournie à Madrid au travers le Mécanisme Européen de Stabilité. Le FMI lui, n’y contribuera pas mais il jouera un rôle de surveillance.