DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie : une loi qui durcit la législation sur les manifestations


Russie

Russie : une loi qui durcit la législation sur les manifestations

Manifestants russes, gare à vous… Si les rassemblements entrainent des violences, les amendes seront de 7400 euros, soit 300 fois plus cher qu’avant.
Tel est le contenu d’une loi que vient de promulguer Vladimir Poutine. Une loi qui selon le président russe n’est pas plus dure qu’ailleurs :

“J’ai regardé les dossier envoyés par le Parlement et comparé cette loi avec les législations similaires d’autres pays européens. Et il n’y a rien dans notre loi de plus sévère qu’en Allemagne, qu’en Italie, qu’en Grande-Bretagne, qu’en Espagne ou en France.”

Un argument qui ne suffit pas à convaincre. Pour l’opposition, cette loi tombe à point nommé pour le Kremlin, une manifestation est prévue ce mardi.

“Ce qui est important ici c’est de comprendre le sens de cette décision explique le militant des droits de l’homme Lev Ponomaryov. En approuvant la loi, Poutine veut mettre la pression.”

Selon cette loi, la participation de citoyens à une manifestation non-autorisée est passible d’une amende d’environ 240 euros, au lieu de 2.40 euros précédemment.
Elle proscrit également le port de masques durant les rassemblement, et interdit aux personnes ayant des antécédents judiciaires d’organiser des manifestations.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Peine de prison pour les mariages forcés en Grande-Bretagne