DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Législatives en France : taux de participation en baisse


France

Législatives en France : taux de participation en baisse

Tout comme le président français et son prédécesseur, des millions d‘électeurs votent aujourd’hui en France pour renouveler leur Assemblée nationale. Par rapport au premier tour de l‘élection présidentielle en avril, les électeurs étaient moins nombreux à se rendre aux urnes ce matin dans l’Hexagone. A midi, le taux de participation s‘élevait à 21 % contre 28% en avril, et contre 22% au premier tour des législatives de 2007.
Les questions fusent. François Hollande obtiendra-t-il une majorité pour concrétiser le changement promis pendant la campagne présidentielle? Ou fera-t-il face à une cohabitation, souhaitée par la droite? Le Front national, absent de l’Assemblée, fera-t-il son retour? Dans le Pas-de-Calais, Jean-Luc Mélenchon, le candidat du Front de gauche remportera-t-il son bras de fer avec la candidate de l’extrême-droite qui s’est acharnée sur l’immigration dans les médias?
Un autre ancien candidat de l‘élection présidentielle, le centriste François Bayrou, pourra-t-il conserver son siège de député? Combien y aura-t-il de triangulaires au second tour?

Pour l’heure, quelques certitudes: la parité et la diversité ne sont pas au rendez-vous pour renouveler les 577 siéges de députés, occupés par une majorité d’hommes, blancs, âgés de plus de 55 ans et appartenant aux couches sociales supérieures.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Kenya : le ministre de l'Intérieur tué dans un accident d'hélicoptère