DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Di Natale, buteur en série

Vous lisez:

Di Natale, buteur en série

Taille du texte Aa Aa

Il marque en série A avec 80 réalisations au cours des 3 dernières saisons; il marque aussi à l’Euro avec une frappe imparable sur l’un de ses premiers ballons. Et au départ de l’action, il y a l’inévitable Andrea Pirlo, la plaque-tournante de la sélection italienne. Il lance en profondeur l’attaquant de l’Udinese qui frappe du droit, sans contrôle, pour tromper Casillas.

On le voit sur cette animation: les milieux espagnols sont placés trop hauts, ce qui laisse à Pirlo, parti dans leur dos, tout le temps d’analyser la situation. Et dans ces cas-là, le cerveau de la Juve fait rarement les mauvais choix. Quant à Sergio Ramos, en position de dernier défenseur, il aurait pu, il aurait dû jouer le hors-jeu.

Le milieu de la Roja reste tout de même son point fort, à l’image d’un Cesc Fabregas qui se mue en buteur à la suite de cette combinaison entre Xavi, Iniesta et Silva, auteur de la passe décisive. Points communs: ce sont tous de petits gabarits et de remarquables techniciens qui jouent la plupart du temps à 1 ou 2 touches de balle.

Leur mission du jour: s’infiltrer, semer le trouble au coeur de la défense italienne puisque Vicente del Bosque avait choisi de se passer d’un attaquant de métier jusqu‘à l’entrée en jeu de Fernando Torres, qui butera ensuite sur un dernier rempart nommé Buffon.