DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : l'extrême-droite met la droite au pied du mur


France

France : l'extrême-droite met la droite au pied du mur

Le tabou d’un désistement de la droite française en faveur de l’extrême-droite au niveau local va-t-il sauter ? Le parti UMP dirigé par Jean-François Copé tient un bureau extraordinaire ce lundi. Il va devoir se sortir de cette situation délicate. Dimanche soir sur la télévision publique, Jean-François Copé restait ambigu: “Il n’y a pas d’alliance avec le Front national du point de vue national, ça c’est clair. Après écoutez, je note que les candidats du PS font une alliance systématique avec l’extrême-gauche de monsieur Mélenchon. Doit-on cautionner une telle alliance électorale. Non, je ne suis pas si sûr”.

Le Front national de Marine Le Pen se frotte les mains. Selon un sondage, deux électeurs sur trois de l’UMP sont favorables à des accords locaux avec le FN. Ce dernier sera encore présent dimanche prochain dans une soixantaine de circonscriptions. “Le rassemblement Bleu Marine résiste remarquablement bien, a déclaré Marine Le Pen dimanche soir, compte tenu de l’abstention et d’un mode de scrutin profondément anti-démocratique qui, depuis 25 ans, a privé des millions d‘électeurs de députés. Nous confirmons notre position de troisième force politique de France”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

France : la majorité absolue à portée de main pour les socialistes