DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Libye : la délégation de la CPI en détention préventive pour 45 jours


Libye

Libye : la délégation de la CPI en détention préventive pour 45 jours

En Libye, les quatre membres de la Cour pénale internationale (CPI), arrêtés jeudi, ont été placés en détention préventive pour une durée de 45 jours. La décision a été prise par le bureau du procureur général.

Depuis La Haye, le président de la CPI a réclamé la libération immédiate des membres de son personnel.

Ces quatre personnes, deux hommes et deux femmes, ont été interpellées à Zenten dans le sud de la Libye, après une rencontre avec Saïf Al-Islam. Elles sont accusées d’avoir voulu échanger des documents avec le fils de l’ancien dirigeant Mouamar Kadhafi.

“Les sacs des personnes de cette délégation ont été fouillés pour des raisons de sécurité, explique le représentant de la Libye à la CPI, Ahmed Jehani. C’est la procédure habituelle pour ce genre de visite. Et il semble qu’une des femmes transportait un stylo équipé d’une caméra, et que l’autre femme avait une montre capable d’enregistrer. Ces objets sont entre les mains du procureur, qui poursuit son enquête”.

Saïf Al-Islam a été arrêté en novembre dernier. Il est depuis détenu à Zenten. La CPI souhaite le juger pour les crimes commis lors du soulèvement populaire de l’an dernier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Russie : perquisitions chez des leaders de l'opposition