DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Russie : perquisitions chez des opposants avant un rassemblement anti-Poutine

Vous lisez:

Russie : perquisitions chez des opposants avant un rassemblement anti-Poutine

Taille du texte Aa Aa

La police russe a procédé ce lundi à une série de perquisitions sans précédent chez des leaders de l’opposition. Cette opération a été menée la veille d’un grand rassemblement anti-Poutine prévu à Moscou. Les personnes visées par ces perquisitions devront d’ailleurs se présenter aux autorités ce mardi pour un interrogatoire, ce qui devrait les empêcher de participer à la manifestation.

“Le but de ces perquisitions, commente Sergueï Udaltsov, leader du Front de gauche, c’est de faire peur aux gens en leur montrant ce qui peut leur arriver s’ils prennent part aux manifestations. C’est pour leur faire comprendre qu’il vaut mieux pour eux rester sagement à la maison et obéir au gouvernement, au parti et au président Poutine”.

Parmi les personnes visées par ces perquisitions, outre Sergueï Udaltsov, figure le célèbre bloggeur Alexeï Navalny, figure de la lutte anti-corruption, mais aussi plusieurs journalistes de l’opposition, dont Sergueï Parkkhomenko. “C’est une véritable provocation, dit-il, et il faudra voir ce qu’on peut faire”.

Les Etats-Unis ont fait part de leur préoccupation après ces perquisitions chez les leaders de l’opposition.

En fait, depuis plusieurs semaines, des voix s‘élèvent pour dénoncer une dérive autoritaire du Kremlin. Dernier exemple en date : une loi sur les manifestations adoptée il y a quelques jours. Elle alourdit considérablement les amendes pour ceux qui se rassemblent de manière illégale.