DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aide européenne : l'Italie, la prochaine sur la liste ?

Vous lisez:

Aide européenne : l'Italie, la prochaine sur la liste ?

Taille du texte Aa Aa

L’Italie va-t-elle être la prochaine économie secourue dans la zone euro ? C’est ce que croient les marchés financiers : il suffit de constater la hausse des taux d’intérêt sur la dette italienne et les performances du marché boursier de la place milanaise pour en être persuadé.
L’Italie serait donc après l’Espagne la cible des marchés à moins que ce ne soit l’Europe via l’Espagne puis l’Italie.

“L’attaque ne porte pas sur l’Espagne, affirme l’analyste Daniel Alvarez de XTB Brokers. L’attaque vise l’Europe en tant que projet : c’est quelque chose que nous devons avoir clairement en tête et la preuve c’est que ce c’est la bourse italienne qui a le plus chuté”.

La bourse mais aussi le marché obligataire. Entre le 19 mars et le 11 juin : le taux d’emprunt à 10 ans de l’Espagne est passé de 5,2 à 6,7% quand celui de la dette italienne, toujours à échéance 10 ans, augmentait de 4,85 à 6,1%.

Il est vrai que l‘économie italienne enregistre son résultat le plus noir depuis 2009 en termes de croissance : au premier trimestre le PIB a diminué de 0,8% sur trois mois et de 1,4% sur un an. La popularité de Mario Monti est en baissse : les italiens sont mécontents parce que les réformes imposées par la zone euro leur coûtent cher. Il leur faudra par exemple payer le 15 juin des impôts locaux en forte hausse.