DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Birmanie : des violences interconfessionnelles embrasent la région de Sittwe


Birmanie

Birmanie : des violences interconfessionnelles embrasent la région de Sittwe

Les violences entre bouddhistes et musulmans se poursuivent dans l’État Rakhine à l’ouest du pays et ce malgré l‘état d’urgence décrété par les autorités. Les médias officiels font état de 7 morts et de 17 blessés depuis vendredi mais plusieurs sources estiment que le bilan est beaucoup plus lourd.

Ces violences interconfessionnelles ont lieu dans la région de Sittwe où vit une importante communauté musulmane ainsi que des Rohingyas, l’une des minorités les plus persécutées au monde selon l’ONU.

C’est le lynchage de dix musulmans il y a une semaine par une foule de bouddhistes qui a mis le feu au poudre. Depuis, on ne compte plus les maisons et les terrains incendiés.
Dans ce contexte d’insécurité, de nombreux villageois patrouillent armés de couteaux et de bâtons. Les autorités craignent une contagion de la violence sur le reste du territoire birman.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Bruxelles appelle le nouveau président serbe à renforcer la coopération dans les Balkans