DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Espagne : la colère des mineurs ne faiblit pas


Espagne

Espagne : la colère des mineurs ne faiblit pas

Les actions coup de poing se poursuivent dans les régions de Castille-et-Leon et des Asturies pour protester contre la réduction des aides publiques dans l’industrie minière. Des hommes encagoulés ont déposé des pneus sur des routes et des voies de chemin de fer.

Leurs épouses se sont jointes à la manifestation. Elles sont inquiètes. “ Quel va être notre avenir », s’interroge l’une d’elles. «Le pire c’est que personne ne nous soutient en Espagne. Il n’y a que les mineurs de l‘étranger qui sont derrière nous.»

“Il y a beaucoup de tension», explique un homme le visage caché par une écharpe. «Et ça dégénère quand la police entre dans les villages où il y a des femmes et des enfants et qu’ils n’en n’ont rien à faire. Mais nous, on va faire comme eux. C’est très triste car un jour quelque chose de grave va à arriver.»

Les mineurs sont entrés dans leur deuxième semaine de protestation. Ils n’acceptent pas la décision du gouvernement espagnol de diviser quasiment par trois les subventions dans leur secteur.

La manifestation a dégénéré quand des individus ont commencé a lancer des roquettes artisanales en direction des policiers qui ont répliqué en tirant des balles en caoutchouc. Les affrontements n’auraient fait aucun blessé grave.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie: craintes de nouveaux massacres, notamment à Haffé