DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les marchés toujours inquiets au sujet de l'Espagne

Vous lisez:

Les marchés toujours inquiets au sujet de l'Espagne

Taille du texte Aa Aa

La situation des banques espagnoles suscite toujours des inquiétudes sur les marchés. Si la Bourse de Madrid a ouvert en hausse de plus de 5% lundi matin, elle a progressivement réduit ses gains pour terminer en baisse de 0,5%.

Les marchés s’inquiètent du coût du plan d’aide européen pour le secteur public espagnol, car c’est lui qui va recevoir l’argent et ensuite le distribuer aux banques.

“Les besoins de financement du gouvernement espagnol ont augmenté avec ce prêt” indique l’analyste des marchés Ramon Zarate, “car on peut l’appeler comme on veut, mais cela implique plus de déficit qu’il faudra financer.”

L’Espagne attend dans les prochains jours les résultats de deux audits sur ses banques avant de formaliser sa demande d’aide avec un montant précis. S’il atteint 100 milliards d’euros, l’impact sur la dette publique sera considérable.

Mais un autre pays est aussi de retour dans le collimateur des marchés, c’est l’Italie. La bourse de Milan a clôturé lundi en forte baisse par rapport aux autres places européennes. Certains évoquent déjà le scénario d’un plan de sauvetage.

Le prochain épisode de la crise européenne est attendu dimanche prochain avec les élections en Grèce. En cas de victoire de l’extrême-guauche, c’est une sortie de l’euro qui se profile à l’horizon.