DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Syrie: craintes de nouveaux massacres, notamment à Haffé

Vous lisez:

Syrie: craintes de nouveaux massacres, notamment à Haffé

Taille du texte Aa Aa

Homs, Deir Ez-zor, Alepp, Hama, Idlib… De nombreuses provinces syriennes sont le théâtre d’intenses violences. Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), au moins quinze civils ont été tués ce mardi un peu partout dans le pays.

L’inquiétude du moment concerne surtout la ville de Haffé, dans la province de Lattaquié. Cela fait plus d’une semaine que cette localité montagneuse est soumise à des bombardements de la part des forces loyalistes. Les observateurs de l’ONU qui voulaient se rendre sur place n’ont pas pu y accéder. Une porte-parole de l’ONU explique que la situation y est trop dangereuse. Mais d’autres sources affirment que des villageois partisans de Bachar Al-Assad ont bloqué la route au convoi onusien.

Cette escalade de la violence fait craindre aux Occidentaux, notamment aux Français et aux Américains, le risque de nouveaux massacres. Selon la porte-parole du département d’Etat Victoria Nuland, “les Etats-Unis rejoignent l‘émissaire international Kofi Annan dans son inquiétude concernant la situation en Syrie et concernant le risque que le régime prépare un nouveau massacre, cette fois dans le village de Haffé dans la province de Lattaquié, mais aussi à Ain Dara, à Homs, à Hama et dans la banlieue de Damas”.

Dans un rapport publié ce mardi, l’ONU affirme que le régime de Bachar Al-Assad se sert d’enfants comme bouclier humain lors d’opérations menées contre les insurgés.

D’après l’ONG Human Right Watch, plus de 1100 enfants ont été tués en Syrie depuis le début des violences en février 2011.