DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Syrie dans une situation de guerre civile selon l'ONU


Syrie

La Syrie dans une situation de guerre civile selon l'ONU

La situation demeure préoccupante dans la ville de Haffeh, encerclée et bombardée depuis une semaine par les forces loyalistes. Les intenses bombardements d’artillerie ont forcé mardi des dizaines de combattants rebelles à quitter la ville. Et un porte-parole des insurgés s’est dit inquiet pour les milliers de civils qui se retrouvent sans protection face aux milices du régime.

Les observateurs de l’ONU ont tenté de se rendre mardi dans cette localité montagneuse située dans la province de Lattaquié. Mais leur convoi a été pris à partie par des partisans de Bachar al-Assad. “Les observateurs de l’ONU ont été confrontés à une foule en colère qui a encerclé leurs véhicules. Il s’agissait apparemment d’habitants de la région. Ils ont jeté des pierres et des objets en métal sur les véhicules de l’ONU obligeant les observateurs à rebrousser chemin”, a déclaré Sausan Ghosheh, la porte-parole de la mission d’observation des Nations unies.

En une semaine, les combats entre rebelles et forces loyalistes à Haffeh auraient fait au moins 120 morts dont 29 civils. Les provinces de Homs, Deir Ez-zor, Alepp et Hama sont également le théâtre d’intenses violences. Mardi, le chef des opérations de maintien de la paix de l’ONU a fait état d’une situation de guerre civile en Syrie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

France : un tweet de Valérie Trierweiler met les socialistes dans l'embarras