DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'Espagne au bord de la catégorie spéculative


Espagne

L'Espagne au bord de la catégorie spéculative

Moody’s a abaissé, dans la soirée, la note d’endettement à long terme de l’Espagne de trois crans, à “Baa3”. Moody’s a invoqué le plan d’aide européen de 100 milliards d’euros pour le secteur bancaire espagnol. C’est un coup dur pour Mariano Rajoy, le chef du gouvernement espagnol, qui expliquait un peu plus tôt que l’Europe devait avoir une plus grande intégration fiscale et bancaire. “Je m’engage à résoudre les problèmes de financement et de liquidité qui en ce moment même étouffent de nombreuses économies et à prendre très vite des décisions” a-t-il ajouté.

Alors que la note de l’Espagne est menacée d’une nouvelle chute d’ici trois mois, Moody’s abaisse de deux crans la note de Chypre, qui dépend fortement de l‘économie grecque, à “Ba3”, l’enfonçant encore plus loin en catégorie “spéculative”.

A Berlin, le chef du gouvernement italien a réclamé la création d’une taxe de transaction financière, destinée à renforcer les ressources de l’Union européenne : “Idéalement, cette taxe devrait être mondiale – nous savons tous combien il est irréaliste d’avoir un accord global sur les questions fiscales. Mais je crois que cette taxe devrait être la plus large possible dans l’Union européenne.” a-t-il déclaré.

L’Allemagne et la France sont pour cette taxe, contrairement à la Grande-Bretagne. Le sujet sera au centre d’une réunion des ministres européens des Finances le 22 juin.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Syrie : Moscou dément les accusations américaines sur les hélicoptères