DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Compagnies aériennes : les droits des passagers à mobilité réduite

Vous lisez:

Compagnies aériennes : les droits des passagers à mobilité réduite

Taille du texte Aa Aa

Cette semaine, Utalk se penche sur la question de Peter de Londres :
“Récemment, dans un aéroport, j’ai vu une dame en chaise-roulante se voir refuser l’embarquement car personne ne l’accompagnait. Les personnes à mobilité réduite ne sont-elles pas protégées par l’Union Européenne ? A qui cette personne doit-elle s’adresser ?”

Malgorzata Kurowska du Service d’informations Europe Direct lui répond :
Il existe bien, depuis 2007, des lois européennes sur les droits des passagers à mobilité réduite dans les transports aériens.

D’après ces textes, toute discimination est interdite aux compagnies, notamment à l’attention des personnes à mobilité réduite, on ne peut leur refuser l’embarquement en raison de leur état de santé. Toutefois, le transporteur peut refuser d’embarquer une personne à mobilité réduite ou exiger qu’elle soit accompagnée, pour répondre à des questions de sécurité. Dans ce cas, le transporteur doit prévenir la personne concernée de ces motifs cinq jours ouvrables après le refus.

Nous conseillons vivement aux personnes à mobilité réduite de contacter leur compagnie avant le jour du départ afin de connaître les conditions de leur voyage.

Un passager à mobilité réduite peut réclamer une assistance gratuite dans les aéroports, au départ, à l’arrivée, pendant les escales et à bord des appareils. Comme le transport des chaises roulantes ou le transport des chiens guides pour les aveugles.
Dans le cas ou un aéroport ne respecte pas ces règles, un passager peut déposer une plainte auprés de l’organisme national de contrôle du pays ou l’incident a eu lieu.

Ou, si une personne n’a pas eu accès à l’assistance requise au cours d’un vol, elle peut contacter les autorités du pays de l’UE auquel est affiliée la compagnie concernée.

Pour de plus amples informations sur l’UE, appelez le 00 800 6 7 8 9 10 11 ou rendez-vous sur le site : europa.eu/youreurope.
Si vous souhaitez, vous aussi, poser une question dans Utalk, cliquez sur le bouton ci-dessous.