DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte: "coup d'état" pour les uns, "jugement historique" pour d'autres


Egypte

Egypte: "coup d'état" pour les uns, "jugement historique" pour d'autres

En Egypte, la Haute cour constitutionnelle a invalidé hier un tiers des sièges du Parlement dominé par les islamistes. Et elle a annulé une loi qui était gênante pour l’ancien Premier ministre Ahmed Chafik, candidat au second tour de l‘élection présidentielle. La loi visait à interdire aux hauts responsables de l’ancien régime de briguer la présidence.

“L‘ère des règlements de comptes politiques a pris fin, s’est réjoui Ahmed Chafiq. Et l’utilisation des lois de la nation pour atteindre les objectifs d’un seul groupe contre une personne ou un autre groupe a maintenant disparu à jamais. “
La double décision de la Haute cour constitutionnelle a été annoncée par le Conseil suprême des forces armées, accusé de vouloir maintenir au pouvoir les militaires et les élites issues de l’ancien régime.

“S’il y a la moindre fraude, a menacé le candidat des Frères Musulmans Mohamed Morsy au sujet des élections, il y aura une énorme révolution contre les criminels, une énorme révolution jusqu‘à ce que nous parachevions tous les objectifs de la révolution du 25 janvier 2011”.

Royaume-Uni

Commémoration de la fin de la guerre des Malouines