DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte: "coup d'état" pour les uns, "jugement historique" pour d'autres


Egypte

Egypte: "coup d'état" pour les uns, "jugement historique" pour d'autres

En Egypte, la Haute cour constitutionnelle a invalidé hier un tiers des sièges du Parlement dominé par les islamistes. Et elle a annulé une loi qui était gênante pour l’ancien Premier ministre Ahmed Chafik, candidat au second tour de l‘élection présidentielle. La loi visait à interdire aux hauts responsables de l’ancien régime de briguer la présidence.

“L‘ère des règlements de comptes politiques a pris fin, s’est réjoui Ahmed Chafiq. Et l’utilisation des lois de la nation pour atteindre les objectifs d’un seul groupe contre une personne ou un autre groupe a maintenant disparu à jamais. “
La double décision de la Haute cour constitutionnelle a été annoncée par le Conseil suprême des forces armées, accusé de vouloir maintenir au pouvoir les militaires et les élites issues de l’ancien régime.

“S’il y a la moindre fraude, a menacé le candidat des Frères Musulmans Mohamed Morsy au sujet des élections, il y aura une énorme révolution contre les criminels, une énorme révolution jusqu‘à ce que nous parachevions tous les objectifs de la révolution du 25 janvier 2011”.

Prochain article

monde

Commémoration de la fin de la guerre des Malouines