DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Le football renforce l'unité entre ukrainiens

Vous lisez:

Le football renforce l'unité entre ukrainiens

Taille du texte Aa Aa

La victoire contre la Suède lors du premier match de la sélection ukrainienne à l’Euro 2012 a suscité la ferveur populaire. Les jaunes et bleus rassemblent au delà des particularités linguistiques, ukrainienne et russe.

“Je suis fier de mon pays, fier que tout le monde se mobilise”, explique ce chauffeur de bus.

Les drapeaux ont envahi les bâtiments et dans les familles on suit aussi activement la compétition comme l’a constaté notre correspondante Angelina Kariakina en se rendant au domicile d’Oleh à Kiev :

“Quand les gens n’ont pas le moral, qu’ils se sentent un peu désabusés, il faut qu’il explose de joie. Peut être que certains vont enfin réagir, et d’autres se sentir mieux, on va voir ce qui va arriver”, raconte Vlacheslav.

“Pendant le match, on oublie tous les problèmes, on s’inquiète juste pour notre équipe, son jeu, l’entraîneur et les joueurs”, affirme Oleh.

Dans les rues de Lviv, on sent aussi cette engouement pour l‘équipe nationale ukrainienne. Loin des considérations politiques, le sport semble avoir joué un rôle de cohésion selon ce journaliste : “Quand la Russie joue, on peut voir deux pays ici, deux sociétés. A Lviv, les gens sont même contents quand l‘équipe russe perd et on entend même des hourras. A Donetsk en revanche, on célèbre les buts marqués par les russes. Mais quand c’est l’Ukraine qui joue, tout le monde est uni derrière l‘équipe”.