DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les commerçants ukrainiens déçus par l'euro

Vous lisez:

Les commerçants ukrainiens déçus par l'euro

Taille du texte Aa Aa

A Kiev, les commerçants font pour l’instant un bilan plutôt morose de l’euro de football. Non pas parce que leur équipe a perdu contre la France mais car les hôtels ou les campings sont loin d’afficher complet. Jusqu‘à 30% de réservations seulement dans certains établissements.

Ces supporters séjournent dans un camping près de Kiev. Pour eux, la distance explique en partie cette faible fréquentation. “Il est plus facile pour les fans de se rendre à Varsovie en Pologne, c’est plus près de l’Allemagne, de la France ou de l’Italie. L’Ukraine, c’est plus loin donc c’est plus difficile de s’y rendre”, explique un Suédois. Pour un supporter anglais, les transports publics ont aussi leur part de responsabilité : “L’Ukraine avait dit qu’il y aurait des trains à grande vitesse pour l’euro. Tout le monde attendait de savoir quand. On n’a pas pu planifier nos voyages.”

L’UEFA attend 800 000 fans durant toute la période des championnats d’Europe. Des prévisions très optimistes si l’on tient compte des réservations dans les hôtels et les campings. Pour l’association hôtelière ukrainienne, l’affluence se situerait plutôt autour des 350 000. Les vrais chiffres de la fréquentation seront connus à la fin de l’euro.