DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Egypte: suite et fin du duel Chafik-Morsi dans les urnes


Egypte

Egypte: suite et fin du duel Chafik-Morsi dans les urnes

Le second tour de l‘élection présidentielle égyptienne s’achève aujourd’hui, sur fond de contestation après la dissolution du Parlement.

Près de 50 millions d‘électeurs sont appelés depuis hier à voter pour désigner le successeur d’Hosni Moubarak, chassé du pouvoir par une révolte populaire en février 2011.

L’ancien Premier ministre de Moubarak, Ahmed Chafik, est considéré comme le candidat de l’armée. La Haute cour constitutionnelle lui a permis de rester dans la course en invalidant jeudi une loi interdisant aux personnalités de l’ancien régime de se présenter à l‘élection.

Chafik affronte Mohamed Morsi, le candidat des Frères musulmans. Nombre d’Egyptiens reprochent aux Frères musulmans un maigre bilan parlementaire et d’avoir rompu leur promesse initiale de ne pas briguer la présidence.

La tension est vive. Les Islamistes ont qualifié de coup d‘état la décision de la Haute cour constitutionnelle d’invalider un tiers des sièges du parlement.

Comme pour enfoncer le clou, le Conseil suprême des forces armées a annoncé hier quelques heures avant la fermeture des bureaux de vote, la dissolution de ce parlement élu en janvier et dominé par les Islamistes.

Avec AFP et Reuters

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

France: jour J du second tour des législatives