DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

JO de Londres : enquête sur un juteux trafic de billets

Vous lisez:

JO de Londres : enquête sur un juteux trafic de billets

Taille du texte Aa Aa

Un ticket pour les JO de Londres à 7500 euros, bienvenue au marché noir ! Mais pas n’importe lequel. Ce billet a été revendu en Chine par un agent officiel du Comité International Olympique.

Un cas loin d‘être isolé : le ticket pour la finale du 100 m en Athlétisme a grimpé jusqu‘à plus de 1000 % ! Une envolée vertigineuse.

Ce juteux trafic est à l’initiative des membres de comités nationaux olympiques et de la société officielle de billetterie.

Des revendeurs piégés par des caméras du Sunday times. On y voit l’agent d’Israël et de Chypre proposer des places de première catégorie pour la finale de boxe, ou encore l’agent officielle de Lituanie refuser l’offre des acheteurs-journalistes, qui proposent le double du prix. Pas suffisant, rétorque-t-elle. Ils sont en tout 27 à avoir été épinglés, pris en flagrants délits de revente illégale de billets.

Peu après la parution de ces informations, le Comité International Olympique a ouvert une enquête.

Le mois dernier, le secrétaire général du Comité ukrainien avait dû démissionner après des révélations similaires de la BBC.