DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Scrutin historique pour l'avenir de la Grèce


Grèce

Scrutin historique pour l'avenir de la Grèce

Les électeurs grecs se rendent aux urnes pour ce qui pourrait être un scrutin décisif sur le maintien ou non du pays dans la zone euro. Selon les derniers sondages, les deux principaux seraient au coude à coude. Mais les grecs, eux, ne savent plus pour qui voter pour sortir leur pays de la crise.

“Je suis là pour faire valoir mes intérêts. Je veux dire, je suis un ouvrier et je supporte un parti de gauche, j’ai donc voté pour “Syriza”, un choix logique pour moi”, déclare un électeur. Pour d’autres, cette élection relève du choix cornélien. Pour l’un d’entre eux, que ce soit l’un ou l’autre parti qui gagne n’a pas d’importance. Tout ce qui m’importe, c’est la stabilité. Si vous avez la stabilité, vous avez tout le reste, l’argent, le travail, mais si vous ne l’avez pas, il n’y a plus d’investissements et vous n’avez plus rien.

“Comment trancheront-ils dans cette situation si désespérée, ou chacun des deux partis favoris accuse l’autre d‘être porteur d‘échec, voire d’apocalypse. Si choix il y a, en ce dimanche 17 juin 2012, il s’agit bel et bien d’un choix cornélien”, rappelle notre correspondante à Athènes, Laura Davidescu.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Effondrement de la scène du groupe Radiohead avant le début du concert