DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

France : les socialistes ont les mains libres pour gouverner


France

France : les socialistes ont les mains libres pour gouverner

Six semaines après la victoire de François Hollande à la présidentielle française, les socialistes ont obtenu dimanche la majorité absolue à l’Assemblée nationale.

Avec ses proches alliés (PRG, MRC, divers gauche), le PS a décroché 314 sièges sur 577 (25 de plus que la majorité absolue). Il a désormais les coudées franches pour gouverner.

Les 25 ministres qui étaient candidats ont tous été élus : Marie-Arlette Carlotti (Personnes handicapées), dans les Bouches-du-Rhône, Aurélie Filippetti (Culture) l’emporte en Moselle, Stéphane Le Foll (Agriculture) dans la Sarthe (l’ancienne circonscription de François Fillon), Pierre Moscovici (Économie) dans le Doubs, et Valérie Fourneyron (Sports) en Seine-Maritime. Le Premier ministre Jean-Marc Ayrault et cinq ministres avaient été élus dès le premier tour.

L’UMP et ses alliés (radicaux, centristes, DVD) ont perdu une centaine d‘élus au Palais Bourbon pour un total de 229. La droite est battue dans huit des onze circonscriptions des Français de l‘étranger. François Fillon a été élu dans la 2e circonscription de Paris, le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé réélu à Meaux (Seine-et-Marne), comme les ex-ministres Xavier Bertrand (Aisne), Luc Chatel (Haute-Marne), Bruno Le Maire (Eure) et Nathalie Kosciusko-Morizet (Essonne).

Malgré la défaite de sa présidente Marine Le Pen à Hénin-Beaumont, le Front national fait son retour à l’Assemblée nationale avec l’élection de la petite fille du fondateur du parti, Marion Maréchal-Le Pen, et l’avocat Gilbert Collard qui s’est selon ses propres mots– fixé “une mission de casse-couille démocratique”.

Le MoDem (mouvement démocrate) a conservé deux sièges. Mais François Bayrou a été battu dans les Pyrénées-Atlantiques. L’ancien candidat à la présidentielle et a annoncé qu’il allait “prendre du recul” et changer “la forme de son engagement”.

Avec seulement 10 élus, le Front de gauche ne pourra pas former de groupe parlementaire contrairement aux écologistes qui ont obtenu 17 sièges.

L’Assemblée natinale est renouvelée à 40,5% comprend 155 femmes, un record, même si avec 422 hommes élus on est loin de la parité. Il y a cinq ans seule 107 femmes avaient été élues.

Seule ombre au tableau de ce scrutin, l’abstention n’a jamais été aussi forte pour des législatives. La participation s‘élève à 56,29%.

Prochain article

monde

La zone euro transporte ses problèmes de dette au G20