DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Grèce : les Grecs placent peu d'espoirs dans le futur gouvernement

Vous lisez:

Grèce : les Grecs placent peu d'espoirs dans le futur gouvernement

Taille du texte Aa Aa

Pressés de ne pas risquer une sortie de la zone euro, menacés de se voir couper le robinet d’aides, les Grecs ont donné la préférence aux conservateurs. Nouvelle Démocratie promet de former un gouvernement d’union nationale et espère compter avec le soutien des socialistes du Pasok. Mais l’homme de la rue semble indifférend à l’issue des tractations politiques et se souvient que ce sont ces mêmes conservateurs qui avaient truqué les chiffres du déficit :

“ Je n’attends rien du nouveau gouvernement. C’est le même que celui qui nous a conduit dans cette situation, avec le mémorandum et les mesures d’austérité “ , lâche un passant.

Une femme reconnaît qu’il est temps que la Grèce se dote d’un gouvernement solide :
“ Nous attendons un gouvernement, nous en espérons un. Mais pour moi, ce n’est pas un bon résultat. On espère ne pas avoir à envoyer nos enfants ailleurs en Europe. On s’interroge sur l’avenir. Mais on ne demande pas d’aide, on ne courbe pas le dos. On attend et on espère. “

L’extrême-gauche qui avait fait campagne contre l’austérité est pour l’heure hors-jeu mais promet une opposition féroce. L’Union européenne n’aura quant à elle pas vraiment le temps de souffler. Elle doit désormais s’atteler à la relance d’une économie collectivement plombée par la crise de la dette.