DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce toujours en quête d'un gouvernement de coalition

Vous lisez:

La Grèce toujours en quête d'un gouvernement de coalition

Taille du texte Aa Aa

Les dirigeants grecs parviendront-ils à s’entendre pour constituer un gouvernement de coalition ? On devrait être fixé dans les tout prochains jours. Ce lundi, le président de la République a reçu Antonis Samaras, le chef du parti conservateur, arrivé en tête des législatives. Et il lui a confié la responsabilité de former une équipe au plus tôt.
 
Antonis Samaras a déjà rencontré dans la journée les leaders des principaux partis. Sans surprise, Alexis Tsipras, chef de la gauche radicale a refusé de faire alliance avec la droite. En revanche, les socialistes, troisième force du pays, pourraient accepter. 
 
En tout cas, la population souhaite qu’une issue soit trouvée à cette crise politique. “Les gens doivent maintenant laisser les politiciens faire leur travail”, s’exclame un Athénien. “Ils ont été élus. Moi, je ne pouvais pas espérer de meilleurs résultats”. Un peu plus loin, un autre habitant de la capitale grecque ajoute : “si les conservateurs de Samaras et les socialistes de Vénizélos arrivent à s’entendre, alors ça ira. Mais il faut qu’ils tiennent leurs engagements. Entre les deux, il y a une voie d’entente possible. Je ne vois pas d’autres solutions. De toutes les façons, la situation ne peut pas durer”.
 
Antonis Samaras prône le maintien du pays dans la zone euro, acceptant ainsi les plans de rigueur voulus par l’Europe et le FMI. Mais il souhaite un assouplissement des exigences de ces bailleurs de fonds.