DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Euro 2012 : pas d'embellie des prix sur la restauration à Kiev


Ukraine

Euro 2012 : pas d'embellie des prix sur la restauration à Kiev

De nombreux hoteliers ukrainiens ont été accusés de profiter de l’aubaine de l’euro pour faire exploser leurs tarifs. Un constat qui semble épargner le secteur de la restauration, même si le prix de la bière est out de même plus élevé dans l’enceinte des stades.

On reste encore bien loin des standards européens.

“Pour un Ukrainien ordinaire, soutient une habitante de Kiev, payer 50 centimes pour une petite bouteille d’eau, c’est ridicule. La meilleure chose à faire est d’aller dans un supermarché, mais la sécurité vous empêche de pénétrer dans le stade avec de l’eau ou de la bière.2

“Moi je trouve les prix parfaits, se réjouit ce supporter suédois. Ca aide à rendre les moments passés ici plus agréables.”

La joie de ce supporter suédois est compréhensible. Le prix de la bière dans les zones réservées aux fans reste 2 à 3 fois moins cher que dans son pays.

“Les prix n’ont pas changé du tout, dans les supermarchés ou les restaurants, estime
Oleksandr Danylyuk, expert ukrainien. Mais dans les zones réservées aux fans et à l’intérieur des stades, la bière est vraiment beaucoup plus cher. Ca peut aller jusqu‘à 3 ou 4 euros au lieu des 40 centimes habituels.”

Les restaurateurs du centre de Kiev assurent de leur côté avoir saisi l’occasion de l’euro pour pratiquer une baisse générale de leurs prix, exception faite de ceux sur les alcools forts.

Prochain article

monde

Rio+20 : l'espoir ténu d'une nouvelle impulsion pour le développement durable